Qu'est-ce que la pleine conscience?

La pleine conscience peut se définir comme une qualité d’attention à ce qui se passe dans l’instant présent. Elle nous permet d’observer et d’accepter nos sensations physiques, nos pensées, nos émotions et toutes nos autres perceptions telles qu’elles sont, qu’elles soient agréables, désagréables ou neutres, et ainsi, d’être présents à la vie telle qu’elle s’offre à nous, moment après moment.

Le stress du quotidien et les épreuves que constituent la maladie, la perte ou d'autres expériences douloureuses font partie intégrante de notre vie. La pratique de la pleine conscience nous permet de cultiver les ressources pour trouver une paix intérieure et une acceptation, même dans ces moments difficiles. À travers une attitude d’ouverture et d’acceptation face à l’expérience directe de l’instant présent, nous acquérons aussi une connaissance plus profonde de nous-même. Nous apprenons à comprendre le fonctionnement de notre esprit et donc à identifier nos habitudes et nos réactivités. Ainsi, la pleine conscience amène à une vision plus globale pouvant nous ouvrir des perspectives d’action nouvelles, utiles et souvent créatrices. L’apprentissage de la pleine conscience constitue donc un moyen simple, concret et efficace de réduction du stress et d'amélioration de notre santé et de bien-être. C’est en outre une méthode d’une valeur inestimable car elle nous fait prendre conscience de la richesse et du caractère unique de l’instant présent, que nous soyons en train de vivre une expérience belle et agréable ou un moment difficile. Elle nous aide à vivre plus intensément et à ressentir davantage de joie, et à nous réconcilier avec nos ressources intérieures qui nous permettent de percevoir, d'apprendre, de grandir et de guérir. 1

1 Sources : https://www.mindfulness.swiss/pleine-conscience/quest-ce-que-la-pleine-conscience/

Pleine conscience et santé

C’est en 1979 que le mot ‘mindfulness’ (pleine conscience en français) fit son apparition dans le domaine médical lorsque Jon Kabat-Zinn – médecin, chercheur et pratiquant de longue date de méditation et de yoga - créa le programme de Mindfulness-Based Stress Reduction - MBSR (Réduction du Stress par la Pleine Conscience) au sein du centre hospitalier de l’Université du Massachusetts.

Cette méthode – fondée sur l’apprentissage de divers types de méditations et de yoga - a rapidement prouvé ses nombreux bienfaits en milieu hospitalier et a depuis élargi son champ d’application pour venir en aide à d’autres catégories de population, que ce soit dans les prisons, en entreprise, chez les sportifs ou auprès des personnes âgées ou des étudiants. D’autres programmes basés sur la mindfulness ont aussi vu le jour, notamment le MBCT (Mindfulness Based Cognitive Therapy ou Thérapie cognitive basée sur la pleine conscience pour la prévention des rechutes dépressives).

Aujourd’hui, peut-être victime de son succès, le terme ‘mindfulness’ est devenu à la mode et se décline un peu à toutes les sauces. C’est pour cette raison qu’il est important de tenter de le définir et de le resituer dans son contexte historique.

Définition

Une des définitions les plus retenues, notamment dans le domaine scientifique, est celle de Jon Kabat-Zinn, créateur du programme MBSR, et se lit comme suit :

La pleine conscience ou mindfulness consiste à diriger son attention d'une certaine manière, c'est-à-dire :

- sur le moment présent
- avec intention
- et sans jugement de valeur

La pleine conscience est donc une manière de prêter attention ou une qualité d’attention. Certains des synonymes de le pleine conscience peut être ‘présence’ ou ‘éveil’. La pleine conscience est une qualité que nous possédons tous naturellement, mais qu’il nous faut retrouver, puis cultiver, avec curiosité, bienveillance et patience, et à travers la pratique de divers types de méditation et de yoga.

Origines

Les termes ‘mindfulness’ ou ‘pleine conscience’ sont des traductions du mot ‘sati’ qui signifie ‘se souvenir’ en Pali, le langage des premiers textes bouddhistes. Se souvenir de revenir à l’instant présent. A l’ensemble des expériences (sensations, pensées, émotions) du moment. Sans avoir besoin de juger celles-ci ni de le conceptualiser.

Bien que la méditation de pleine conscience trouve ses origines dans les enseignements du Bouddha, la pleine conscience est considérée comme une forme universelle d’attention constituant un pilier de nombreuses traditions spirituelles et/ou religieuses, mais qui en soi est neutre d'un point de vue idéologique.

Les étonnantes vertus de la méditation

Documentaire de Benoît Laborde - ARTE - 2017

Ci-dessous, vous trouvez un récent documentaire d'ARTE sur les bienfaits de la méditation et de la pleine conscience. De nombreux chercheurs y sont interviewés, dont Jon Kabat-Zinn, créateur du programme MBSR, et Saki Santorelli. Tous deux ont créé le Centre for Mindfulness (CFM) de l'Université du Massachusetts où j'ai fait ma formation. Le CFM est aussi présenté dans ce film, de même que des aspects du programme MBSR et des ses bienfaits.

La pratique de la pleine conscience, notamment dans le cadre du MBSR, s'adresse donc à tout le monde, indépendamment de l’âge, du sexe, de l’état de santé ou des convictions spirituelles ou religieuses, et s’inscrit dans une approche moderne et holistique de la santé corps-esprit.